Avec David, nous créons notre premier morceau : Give me what I Want, que nous enregistrons en quelques jours. Nous avions enfin quelque chose de concret entre les mains.

Nous nous étions mis en tête de nous produire dans des salles, et coïncidence, un concours passait dans la région, le National Music Tour. Le jury écumait une discothèque par région, afin de dénicher 3-4 talents. Ces talents se retrouvaient ensuite en finale nationale à Paris. Ils sont ainsi passé à la discothèque "Route 66" près d'Orléans, durant l'été 1996.

Parmis tous les concurrents, tous faisaient du rap, soul, ou r'n'b, nous étions les seuls à proposer de la Dance Music. Coup de coeur auprès des organisateurs, puisque bien que nous ne soyons pas arrivés premiers (nous étions arrivés 2è ou 3è, c'est un peu loin), ils nous ont proposés de nous produire lors de leurs différentes auditions en France, dans chaque discothèque ! Un grand merci à Mické de TM Communication (si mes souvenirs sont bons), et au caméraman de MCM, qui furent très sympathiques avec nous.

Sans le vouloir, nous voilà donc partis sur les routes tous les week-end, et ce, filmé par MCM. Nous avons donc mis en chantier un second morceau, Magic E-Motion, et recruté deux danseuses, Florence et Naouel. Répétitions, chorégraphies, nous voulions paraitre les plus pros possibles. Et chaque passage en discothèque fut un succès, de Dijon (Le Carré) à Limoges (Le Perroquet Mauve ?), en passant par Fontainebleau (Le Kio), Auxerre (Le Styliss), Bourg en Bresse, etc...


Give me What I Want


Magic E-Motion